Projet collectif "Imaginaire(s)" - Christian Bousquet

PROJET COLLECTIF AU JARDIN BOSSUET « IMAGINAIRE(S) » CHENILLE VOLE | LE MIROIR AUX ALOUETTES L’ESCABEAU À DÉCROCHER DES LUNES CORRIDORACOCONS | LES REINES DES DISCOTHÈQUES par Christian Bousquet

Quinzaine des Arts Visuels de Meaux

Contact

5 place Doumer
77100 Meaux

01 64 33 02 26

Projet collectif "Imaginaire(s)" - Christian Bousquet - Meaux

Cette année, la Quinzaine des Arts Visuels met à nouveau à l’honneur les
artistes Gildas Lino, Olga Aleksandrova, Christophe Alzetto, Léa Bertin-Hugault
et Christian Bousquet, dont les installations et performances artistiques vont
explorer la question de l’Imaginaire et les imaginaires, au sein d’une entreprise
de création collective.

-----
Christian Bousquet est un artiste pluridisciplinaire. Il se consacre à la production de tableaux, de peintures murales, de sculptures, d’installations, de mobiles, mais également à la conception de décors de spectacles et publicités puis à l’animation d’ateliers.

• Chenille vole
C’est une construction en forme de chenille ; de bois, de miroirs, de rouille et d’os. Elle part du sol, s’élève lentement, passe par un point haut puis redescend. Elle ondule au gré du vent. Le souffle des idées anime cette étrange entité.

• Le miroir aux alouettes et l’escabeau à décrocher des lunes
Ce dispositif est dans la continuité du précédent et utilise des matériaux identiques.
Le dialogue initié entre la matière et la pensée, par inadvertance, se poursuit en quête de l’équilibre, de l’accord parfait, qui semble si souvent proche et à l’ultime instant, contrarié.

• Corridoracocons
Au cœur des corridors de buis, les idées nouvelles prisonnières de la matière,
comme en sa chrysalide le papillon guette l’éclosion Echappées belles de formes colorées sous le couvert des contre-allées

• Les Reines des discothèques
Vous pourrez voir sur le haut des remparts Tous les jours et même le soir
La grande parade des chèvres Reines des discothèques Poubelles de couleur,
posées au-dessus du boulevard Murs antiques, son high-tech !