Une journée de juin à Meaux !

Le mois de juin est synonyme du retour des beaux jours et des sorties en amoureux, en famille, ou entre amis. J’en profite donc pour me rendre à Meaux le temps d’un dimanche pour jouer les touristes et redécouvrir les richesses de la ville le temps de cette brève escapade …

Je commence par me rendre Gare de l’Est à Paris pour prendre le train direct pour Meaux. Il s’agit du départ de 08h51 en direction de Château-Thierry. Le temps de peaufiner mon programme et je suis déjà arrivé à destination. Il est 09h15.

Descendu du train je me rends sur le quai D de la gare routière de Meaux et saute dans le bus M6 de 09h20, en direction le Musée de la Grande Guerre.

Il me tarde en effet de découvrir la nouvelle exposition temporaire « De terre et d’acier, l’archéologie dans la Grande Guerre », qui court du 1er avril au 18 septembre 2017.

De terre et d'acier

Cette exposition émouvante présente des objets du quotidien des soldats de la Grande Guerre exhumés à l’occasion de fouilles archéologiques.

Elle offre un nouveau regard sur la vie quotidienne dans les tranchés et nous livre avec une grande justesse l’expérience et l’histoire de jeunes hommes tombés lors du conflit.

Grâce à l’archéologie de la Grande Guerre, cette exposition a pu reconstituer le parcours, l’histoire et le destin tragique de plusieurs jeunes hommes, de différentes nationalités.

Je découvre avec étonnement que ces objets que j’aurais volontiers qualifié d’anodins, et qui sommeillent depuis près d’un siècle dans ce que furent les anciennes tranchées de la Grande Guerre, sont en réalité chargé d’une histoire à la fois riche et touchante.

Conquis par cette visite et fort de ces émouvantes découvertes, je me munis de mes lunettes de soleil et fais le choix de rallier le centre-ville à pied. Avec ce soleil, il est plaisant de profiter des beaux jours, qui se montrent de plus en plus agréables et chauds.

Il me faut une petite demi-heure de marche rapide pour rejoindre le centre-ville, ses commerces et ses restaurants.

Midi sonne à la cloche de la cathédrale, il est temps pour moi de prendre place en terrasse, à proximité de l’édifice religieux pour continuer à profiter de cette douceur printanière.

Tours de la cathédrale de Meaux

Bercé par le clapotis de la fontaine devant l’imposant monument, je profite de mon déjeuner en observant les badauds et les familles qui vaquent à leurs occupations entre le jardin Bossuet et les rues commerçantes.

Je profite d’ailleurs d’un petit moment de liberté avant mon prochain rendez-vous pour prendre mon temps sur un banc de cet agréable jardin, dessiné – dit on – par André le Nôtre au XVIIème siècle.

A 14h00, je rejoins mon groupe à quelques pas de là. Je le retrouve devant l’Office de Tourisme, dans la cour de la Cité épiscopale.

Nous voici partis pour suivre la visite guidée sur le thème de « Meaux au fil de la Marne et de ses canaux ».

Pendant deux heures de visite, je me laisse guider par les informations de notre conférencier qui nous mène à travers la vieille ville et le quartier du Marché en nous expliquant le lien indéfectible entre la ville, sa rivière et ses canaux.

Je redécouvre la présence des anciens moulins sur pilotis qui constituaient naguère l’une des principales curiosités touristique de la ville… jusqu’à leur incendie au lendemain de la Grande Guerre.

16h00 sonne, il est temps pour moi de reprendre le chemin de la gare.

Le temps d’arriver, je prends place dans le train omnibus de 16h20.

À 17h00, me voilà de retour à Paris après une journée bien remplie.

Demain j’emprunterai de nouveau le chemin vers Meaux, mais j’aurai cette fois troqué ma casquette de visiteur contre celle de « Chargé de Valorisation des Patrimoines »… vivement le weekend prochain !