Noël à Meaux

Chargée de développement touristique à l’Office de Tourisme, une fois n’est pas coutume, j’ai décidé de passer de l’autre côté du miroir et venir visiter Meaux en famille.

Il est vrai qu’en piètre maitresse de maison et avec deux adorables fillettes de moins de 3 ans, mon emploi du temps est suffisamment désorganisé pour ne plus laisser de place à la moindre distraction. Qu’à cela ne tienne, aujourd’hui, c’est décidé : nous allons visiter Meaux !
J’ai l’avantage de connaitre le territoire et d’avoir en tête plusieurs idées de choses à faire avec des enfants en bas âge ; avec des plans A, B ou C, s’il pleut, s’il faut faire pipi, si « Maman je m’ennuiiiie ».

Après moult « Mets tes chaussures. Mets ton manteau ! Remets tes chaussures », Mini, Maxi et moi décollons enfin vers Meaux, pour une journée entre filles.
Nous laissons la voiture en centre-ville, sortons la poussette et, malgré la fraîcheur matinale, nous dirigeons joyeusement vers la Maison du Brie de Meaux où nous attend la boite aux lettres du Père Noël (jusqu’au 15 décembre, afin que le Père Noël et ses lutins puissent traiter toutes les demandes).

 

La Lettre au Père Noël

Lettre au père NoelLettre au Père Noël

Voilà déjà un moment que nous préparons le terrain auprès de Maxi pour qu’elle se débarrasse de ses tétines (4, histoire de pouvoir choisir la couleur – se portant invariablement sur la couleur manquante). Et quoi de mieux pour s’en séparer en douceur que de les remettre au Père Noël ? Comme Maxi est plutôt du genre timide, nous avons décidé de lui écrire une jolie lettre accompagnée d’un dessin, de la liste de cadeaux que Maxi souhaiterait avoir (quasiment un catalogue) et des fameuses tétines ! Au final c’est presque un Colissimo que nous déposons dans la boîte et je sens que le cœur de Maxi est un peu lourd

La Maison du Brie de Meaux

Hauts les cœurs ! Pour faire oublier ce drame familial, nous suivons les traces de sabots jusqu’à l’entrée de la Maison du Brie de Meaux. Un petit bonjour aux collègues, le temps de prendre nos tickets et hop, nous entrons dans le monte-personne avec la poussette. Nous effectuons tranquillement notre petite visite et découvrons les étapes de fabrication du Brie de Meaux. Un passage par l’odorama, un petit tour sur les gradins et une partie de devinettes devant les étiquettes de Brie et nous voilà de retour à la boutique de l’Office de Tourisme. Maxi repère la même vache en peluche que celle qui trône dans sa chambre, mais je tiens bon : non, nous n’achèterons pas le reste du troupeau ! Il faut en laisser pour les autres enfants !

La Foire Gourmande de Noël

De retour dans la cour de la cité épiscopale, nous profitons de la présence du Village Gastronomique de la Foire Gourmande de Noël pour y faire un petit saut. Du Brie de Meaux AOP aux charcuteries en passant par les douceurs slaves à l’honneur cette année, nos papilles sont en émoi et il se fait faim !

Le Parc du Pâtis

Noël à Meaux - Le Parc du Patis

Le temps de grignoter quelque chose et de se « refaire une beauté », nous changeons de configuration : Maxi grimpe dans la poussette et Mini finit saucissonnée dans l’écharpe de portage ! Bien au chaud sous leurs couvertures, nous partons pour une petite balade au Parc du Pâtis.  
Le trajet se fait dans le calme : tout le monde dort sauf Maman.
Je réveille Maxi à l’entrée du Parc afin de lui montrer la Plage mais ce qu’elle préfère ce sont les cygnes, la passerelle et le petit pont que nous avons croisés lors de notre promenade.

Il fait plutôt frisquet et la nuit tombant vite, nous décidons de rentrer. Je promets un chocolat chaud à Maxi pour l’aider à patienter sur le chemin du retour.

Parc du Patis en famille

Le village du Père Noël

Nous passons place Henri IV pour découvrir le Village du Père Noël. Le vieux bonhomme est là pour une séance photo, mais visiblement Maxi préfèrerait renoncer à ses cadeaux plutôt que d’aller à moins d’un mètre du barbu.

Avant de repartir, j’en profite pour (re)prendre un programme de Meaux & Merveilles, me rappelant que faire à Meaux à Noël. Je note au passage qu’il faudra que nous revenions écouter les contes slaves pour enfants et promet à Maxi de venir voir la Patinoire de Noël lorsqu’elle sera installée, à la fin du mois (« non pas ce soir, à la fin du mois… »).

Sur le chemin du retour, nous faisons un peu de lèche-vitrine, nous asseyons à la table d’un café pour boire le chocolat promis, puis rentrons (vannées) à la maison.

Au final, c’est une très chouette journée mère-filles que nous avons passée, aidées en ça d’une jolie ambiance de Noël et prometteuse de bien d’autres journées encore (mais ce soir, on se couche tôt !).


Et si vous souhaitez plus d’idées encore et que vous hésitez encore sur que faire à Meaux à Noël, consultez l’agenda complet des manifestations, ou mieux encore : allez vite voir mes collègues de l’Accueil de l'Office de Tourisme ! Ils vous accueilleront avec un sourire qui vaut bien un chocolat, croyez-moi !