Cimetière communal

Dans la nuit du 5 au 6 septembre 1914, les Allemands se replient de leurs positions de la veille et se retranchent à Chambry, dont ils investissent le cimetière.

Cimetière communal - Chambry

Ils creusent des meurtrières dans ses épais murs pour tenter de repousser, en vain, la contre-attaque de l’armée française.
Tôt le matin, les officiers français envoient les Marocains attaquer Chambry. À 10h00 les Turcos attaquent le cimetière, où se retranchent les Allemands. Les rapports mentionnent que les Marocains s’emparent du cimetière dans l’après-midi, mais que, écrasés sous le feu des canons allemands, ils doivent se replier presque aussitôt…
Le 7 septembre, ce sont les Zouaves qui enlèvent définitivement le village des mains allemandes autour de 16h, mais eux aussi paient un très lourd tribu dans cette attaque.
Les meurtrières allemandes, témoins des combats très violents de septembre 1914 sont encore bien visibles de nos jours.